Le point sur les vins rouges

Le vin rouge, une boisson hygiénique au sens plein du terme

Dès qu’on parle de vin, une boisson alcoolisée comme chacun le sait, les conclusions sont vite prises que les effets sur la santé ne peuvent qu’être néfastes. Il semble pourtant qu’il n’en est rien. Pris modérément au moment des repas, ce breuvage peut s’avérer bénéfique à plus d’un titre.

Une boisson sujette à beaucoup d’études


Des études scientifiques ont été et continuent d’être menées pour prouver les bienfaits du vin rouge sur l’organisme. Des publications tout ce qu’il y a de sérieuses comme le « Scientifc Reports » ont déjà souligné les propriétés d’antioxydant du vin rouge, grâce au resvétatrol contenu dans la peau du raisin. Le resvétatrol a des caractéristiques vasodilatatrices qui augmentent le diamètre des vaisseaux pour une circulation plus facile du sang. L’organisation mondiale de la Santé (OMS) a même déjà émis la conclusion que cette substance contenue dans le raisin peut réduire de 40% les risques d’accident cardiaque et d’infarctus

Les vertus naturelles du vin rouge

Au cours des différentes études conduites pour certaines par des universités de renom, comme celle de Harvard et d’East Anglia aux Etats-Unis, la consommation quotidienne modérée de vin rouge permet de traiter les troubles érectiles chez les hommes, grâce aux flavonoïdes présents dans cette boisson. Le vin rouge permet également d’éliminer de façon naturelle les bactéries qui entrainent l’irritation des gencives ou le dépôt de tartre entre les gencives et les dents. Le vin rouge permet d’éviter l’apparition des streptocoques et des bactéries responsables des caries.
Par ailleurs, les conclusions de l’étude menée par l’Université de Californie démontrent que le vin rouge a des propriétés relaxantes, grâce à la présence d’une enzyme qui augmente le taux d’endorphines et fait baisser la tension artérielle.
Cette boisson connue depuis la nuit des temps est naturellement associée à la bonne chaire et il semble que le prix à payer n’est pas forcément à l’opposé d’une bonne santé.

Le point sur les vins rouges